top of page

Sport et grossesse, allié ou ennemis ?

Qui n’a pas déjà entendu qu’une femme enceinte devrait « rester tranquille » ? Or, un mode de vie actif favorise la bonne santé, même enceinte, et c’est de l’inactivé physique que l’on devrait se méfier. En effet, les experts de la santé considèrent maintenant l’activité physique comme faisant partie intégrante d’une grossesse en santé. Dans les prochaines lignes, nous allons aborder les avantages de l'activité physique durant la grossesse, ainsi que les contre-indications à surveiller.



Et si on a des contre-indications, que fait-on ?


Bien entendu, la première chose à faire est de demander conseil à son médecin avant d’entamer la pratique d’un sport ou de toute activité physique au courant de votre grossesse.


Les contre-indications :


La grossesse comporte son lot de risque et il existe des contre-indications reconnues pour le sport pendant la grossesse. Parmi ces contre-indications nous comptons :

  • Le retard de croissance intra-utérin ;

  • L’hypertension de la grossesse ;

  • La menace d’accouchement prématuré (MAP) : saignements vaginaux, contractions précoces, la rupture prématurée des membranes, perte de liquide amniotique, ouverture du col, cerclage, retard de croissance intra-utérin, placenta prævia après la 28e semaine, pré-éclampsie, toutes maladies cardiovasculaires et/ou respiratoires graves.

  • Grossesse gémellaire ou multiple après 28 semaines ;

  • Anémie sévère ;

  • Malnutrition.

Les avantages :


Malgré ces contre-indications, la pratique de l’activité physique durant la grossesse comporte de nombreux avantages, dont :

  • L’amélioration du sommeil ;

  • L’augmentation du niveau d’énergie ;

  • L’amélioration de l’humeur et l’image de soi ;

  • Favoriser la détente et la réduction du stress ;

  • Prévenir une prise de poids excessive pendant la grossesse ;

  • Aider à accroître l’endurance physique en vue de l’accouchement ;

  • Favoriser une récupération plus rapide après l’accouchement ;

  • Diminuer le risque d’incontinence urinaire lors de la grossesse et en post-partum ;

  • Maintenir ou améliorer la condition physique et mentale (réduction de l’essoufflement, des maux de dos, du stress et du risque de faire une dépression post-partum) ;

  • Aider à la perte de poids en post-partum.

L’activité physique durant la grossesse permet de possiblement diminuer les risques :

  • De développer un diabète gestationnel ;

  • De développer une prééclampsie ;

  • D’accoucher par césarienne.

La pratique de l’activité physique durant la grossesse comporte aussi des bienfaits pour le bébé, dont :

  • Une meilleure endurance au stress de l’accouchement ;

  • Une réduction du risque de surpoids à la naissance ;

  • Un plus faible pourcentage de gras au cours de ses premières années

Tout compte fait, nous vous suggérons fortement de pratiquer une activité physique durant votre grossesse pour ces nombreux bienfaits. Par contre, il ne faut pas oublier d'en discuter avec son médecin et prendre en considération les contre-indications possibles. Peu importe votre condition médicale, nos experts sont formés pour s'adapter selon vos restrictions. Contactez-nous pour en savoir davantage !


À VOTRE SANTÉ !



15 vues0 commentaire

コメント


bottom of page